Assemblée générale Janvier 2020

 Compte rendu de l’Assemblée Générale du panier de Germaine du 19/01/2020

Président de séance : Martine Gaultier
Secrétaires : Anne Claire Jolliet, Ginette Pariselle
Scrutateurs : Jenny Gutteridge Stéphane Morelon
Maitre du temps : Jean Louis Gaultier

Membres du CA présents : Patrick Braekman, Jocelyne van Binneveld, Sarah Cainaud, Marie De Goer, Martine Gaultier, Mireille Kindt, Patrick Lespagnol, Ginette Pariselle, Françoise Roussi,
Absente excusée : Florence Colette :

 PRÉAMBULE

Martine évoque la démission d’Eric Lavorel en cours de mandat. Il en a donné les raisons par un mail à tous les adhérents. Elle rappelle le rôle du CA : mettre en place les orientations et décisions de l’AG.
Suite à cette démission le CA a décidé de gérer les deux mois avant la nouvelle AG de façon collégiale. Pour ce faire il était nécessaire d’avoir un représentant légal, Martine Gaultier a accepté ce rôle.
Rappel des objectifs de travail donnés par l’AG 2019 :
- Le panier doit-il continuer à grandir ? Quelles autres orientations peut-il prendre ?
- Quelle décision prendre à propos d’ancolie qui ne donne plus satisfaction.

 RAPPORT MORAL ET D’ACTIVITÉS

Fonctionnement du nouveau local (Mireille)
- Une année complète s’est écoulée depuis l’installation au nouveau local qui semble donner satisfaction à tous.
- La nouvelle gestion des permanences et des modes de distribution en libre service semble avoir été adoptée sans difficultés, cependant elle donne lieu à des tâches de contrôle supplémentaires. Une commission de pré-permanence a été créée.
- Le bail précaire qui a fonctionné pendant un an a été remplacé par un bail commercial, Eric Lavorel a négocié un nouveau loyer qui passe de 420€ à 400€ /mois.
- Un état des lieux a été réalisé avec le propriétaire, un ajout s’est révélé nécessaire pour signaler les dégâts des eaux qui surviennent à chaque grosse averse.

Le point sur le dépôt vente et le bar (Marie)
Le dépôt vente est ouvert trop peu de temps pour générer des recettes intéressantes…pas assez de ventes, il a quand même été réalisé un bénéfice de 211 € sur l’année.
Entre 11 et 16 producteurs déposent des produits .Certains ne souhaitent pas continuer, comme « mélilotus ». D’autres demandent que le panier achète les stocks.
Faut-il garder ce système ?…à réfléchir.
Le bar fonctionne en autonomie, pas de problèmes. Il a généré une recette de 834€ pour 671€ d’achats ce qui laisse un bénéfice de 163€.

Un questionnaire a été envoyé aux adhérents ( Françoise en a tiré des informations).
Le panier compte 176 familles d’adhérents. Il est surtout connu par le bouche à oreille.
La majorité des personnes ayant répondu sont adhérents depuis plus de 5 ans.
92% des adhérents disent venir pour la défense du bio local.
Les fruits légumes et produits laitiers sont les plus demandés
Une demande générale pour avoir, plus de variétés, des œufs..
Une plus grande amplitude d’ouverture serait souhaitée, mais la possibilité de venir en dehors des heures de permanence satisfait les adhérents.
Une demande se fait jour : des ateliers de réflexion, des conférences, visites chez les producteurs.
49% des adhérents se sont investis pour aider au fonctionnement, 30% ne souhaitent pas s’investir plus.
Des restaurants demandent des factures de rétrocession : pas possible pour le moment
Des adhérents demandent plus de communications : newsletter…
Beaucoup d’encouragements et de remerciements.

Un autre questionnaire a été envoyé aux 40 producteurs (Patrick Lespagnol)
Il a eu 14 réponses
La plupart des producteurs ont été démarchés par le Panier, ils ont été sensibles à son éthique. Il représente pour eux un petit ou moyen client.
D’une manière générale ils sont satisfaits par la relation avec le coordinateur et le Panier
Ils apprécient le nouveau local et la variété des produits.

Anniversaire des 10ans du Panier
Patrick Braeckman a relaté les événements autour de cet anniversaire.
Le CA avait organisé des ateliers pour soumettre aux adhérents des pistes de réflexion sur le devenir de l’association et en débattre…mais personne n’est venu avant l’heure des petits fours !!!
Déception des organisateurs qui avaient consacré du temps et da la réflexion à ce projet.

Permanence de Vicq (Martine)
Elle s’est révélée très peu fréquentée, le CA a donc décidé de la délocaliser et de la rapatrier à Magnac où avait déjà lieu la livraison du pain de Pomme. Cette décision allait dans le sens d’une plus grande amplitude d’ouverture.

« Vendredis de Germaine »
Patrick Lespagnol, initiateur des ouverts à tout le monde a participé à l’organisation de 5 cinq soirées. Ces moments ont pour but de créer du lien, d’apporter une dimension culturelle aux activités du panier. Ces soirées ont donné lieu a des échanges riches, mais avec peu de participants.Les sujets abordés ont été les suivants :
- Une autre finance pour un autre monde
- Les animaux et nous
- Le compteur Linky
- L’éducation bienveillante
- Prenons le temps

Festival Alimenterre
Il a drainé une centaine de personnes sur le thème :« Faut-il arrêter de manger des animaux. » La présence de la chambre d’agriculture attestait du fait que, pour ou contre, le sujet est dans toutes les têtes. Le début de la projection a révélé un auditoire très tendu, mais les débats ont apporté du calme, chaque « clan » ayant pu s’exprimer.

Quels projets, quelle évolution pour le Panier de Germaine en 2020
Le panier, en constante augmentation, doit il passer à une autre forme de distribution : épicerie associative ?
Faut-il modifier le système interne du panier avec l’ambition de développer l’éthique dans notre façon de produire et d’acheter ?

Point sur le café Alto Pruz proposé par un petit territoire du Pérou qui rencontre des problèmes. Réfléchir à des moyens de lui venir en aide.
Un appel pour un emprunt a déjà été fait et remboursé.

Les soucis d’Ancolie :
Des bugs dans les commandes des adhérents, dans la trésorerie.
Wladimir Cousew, qui a conçu le logiciel Ancolie et l’a réparé plusieurs fois constate par un courrier que la remise en état est difficile et conseille le passage à un autre logiciel : Cagette ?
Marc Minois demande la parole et pense que Cagette n’est pas un logiciel sûr. Ce sujet reste à travailler pour 2020.
Quelque soit le logiciel choisi, il va falloir lui adjoindre un logiciel de comptabilité.

Administration fiscale
Martine fait état des demandes faites à l’administration fiscale : sommes-nous soumis aux impôts commerciaux ?
Suite au questionnaire envoyé, nous n’avons pas encore reçu de réponse.

 RAPPORT FINANCIER

Jocelyne vérifie les commandes et les achats récupérés ou non, les erreurs, les oublis…Cette étape est nécessaire à une facturation au plus juste des produits achetés.. La facture ne peut pas être validée tant que les retraits ne sont pas en adéquation avec le bon de livraison...ou la facture elle-même. Les erreurs, les oublis ont un coût que le panier doit assumer, c’est un poste lourd en terme de temps passé, de réflexion.
Une plus grande vigilance est demandée aux adhérents au moment du retrait de leurs produits.

Présentation des comptes sur écran grâce aux tableaux réalisés par Françoise :

Total des dépenses 92 565, 70€
Total des recettes 98 623,71€
Rapport des vérificateurs (Sylviane Dourval et Pierre Perot)
Sylviane présente les vérifications effectuées et donne quitus aux trésoriers.

Le rapport financier est voté à l’unanimité (39 présents et 7 représentés) soit 46 votes exprimés. Le résultat 2019 est reporté à l’exercice suivant.

 PROJETS, et nouveautés pour l’année 2020

Nouveau logiciel pressenti : Cagette déjà utilisé par la « main au panier » à Solignac. Présentation sommaire par Patrick.

Des questions : est-il gratuit ? Open source, plusieurs versions...
Marc Minois émet des doutes sur ce nouveau logiciel qui lui semble opaque, voire risqué. Il pense qu’il n’est pas très compliqué de restaurer Ancolie.
Une discussion s’engage.
Stéphane reconnaît le bien fondé de ce que dit Marc, mais argumente sur l’urgence de trouver un logiciel pour remplacer Ancolie.
Question : Est ce que l’AG est d’accord pour missionner le nouveau CA pour travailler sur la mise en place du logiciel Cagette ?
1 contre, 7 abstentions, 38 pour
Acté.

En ce qui concerne la trésorerie l’AG donne mandat au nouveau CA pour trouver un logiciel de comptabilité efficace ou un comptable.

 Groupe de travail sur le statut de l’adhérent

Sarah présente le compte rendu du groupe de travail qu’elle a présidé en ce qui concerne le statut de l’adhérent
Ce groupe a conçu un nouveau bulletin d’adhésion :
Les adhérents seront tenus de s’impliquer dans le fonctionnement de l’association « adhérer c’est aussi agir », par exemple en participant à des groupes de travail, de réflexion sur les orientations, en faisant des permanences, du ménage, des aménagements..etc
Nouveautés : le statut d’adhérent devra être renouvelé tous les ans pendant le mois suivant l’AG et ceci par le versement de la cotisation avec un chèque de 15 €, accompagné du bulletin d’inscription sur lequel l’adhérent aura inscrit ses choix.
Si l’adhérent n’a pas payé sa cotisation, il n’aura plus accès aux commandes.
La cotisation reste à 15€, cependant les nouveaux adhérents qui arrivent au dernier trimestre paieront une cotisation de 5 €. (approuvé à l’unanimité)
En ce qui concerne les producteurs, l’adhésion est obligatoire pour pouvoir continuer à fournir le panier, mais les producteurs dont le chiffre d’affaire n’atteint pas 400€ et qui en font la demande paieront une cotisation symbolique de 5€ ( voté avec une abstention et une voix contre).Ceux qui ne s’acquitteraient pas de cette cotisation ne pourraient plus proposer leurs produits.

 Élection du nouveau CA

La totalité de l’ancien CA étant démissionnaire, 6 personnes n’ont pas souhaité se représenter. 11 candidats postulent dont 4 de l’ancien CA :
Jocelyne van Binneveld,Mireille Kindt, Elisabeth Cousew, Sophie Duteil, Martine Gaultier, Hortense Jacquemain, Caroline Leroux, Rémi Marivin, Stéphane Morelon, Ginette Pariselle, Clément Puyo,
Elus à l’unanimité.

L’Assemblée Générale est clôturée à 17h 30.

Navigation

AgendaTous les événements

avril 2020 :

mars 2020 | mai 2020